Boileau — (Nicolas, dit Boileau Despréaux) (1636 1711) écrivain français. https://dicocitations.lemonde.fr/auteur/4753/Nicolas_Boileau_Despreaux.php Ses Satires (1660 1667, 1694, 1701 et 1711), ses épîtres (1669 1695) et surtout son Art poétique (1674) font de lui le grand théoricien du classicisme. Les Réflexions sur Longin… Il est issu d'une longue suite de greffiers, d'avocats et de petits officiers de finance. Ses Satires (1660 1667, 1694, 1701 et 1711), ses épîtres (1669 1695) et surtout son Art poétique (1674) font de lui le grand théoricien du classicisme. Sous le règne de Louis XIV, la bourgeoisie ne cesse de s'élever. Dans la querelle des Anciens et des Modernes qui divise le monde littéraire de son époque il prend parti pour les Anciens. Le classicisme Les auteurs emblématiques Les classiques ... Nicolas Boileau. Nicolas Boileau est aussi connu car il est considéré comme le législateur du classicisme et pour avoir contribué à un soutien important dans la vie de Molière et de Racine. Poète, traducteur, polémiste et théoricien de la littérature, il fut considéré en son temps et par la postérité comme le législateur ou le « Régent du Parnasse [1] » pour son « intransigeance passionnée [2] ». Nicolas Boileau, dit Boileau-Despréaux, est un homme de lettres français du Grand Siècle, né le 1 er novembre 1636 à Paris et mort dans la même ville le 13 mars 1711. 1636 - 1711 Nicolas Boileau est l'homme de l'Art Poétique, celui du « Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage » et du « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement », véritable traumatisme scolaire de toute une époque. Il va d'abord dans le collège D'Harcourt avant de fréquenter le collège de Beauvoir, où il étudie le droit et acquiert sa passion pour les poètes antiques. Nicolas Boileau (1636-1711) Art poétique, I (1674) [Dans ce célèbre traité qui reprend les éléments de doctrine élaborés par les doctes, Boileau s'emploie d'abord à condamner le "faste pédantesque" de la poésie du XVIème siècle et salue en Malherbe l'initiateur de l'ordre et de la mesure en poésie.] Boileau est admis au barreau le 4 septembre 1656 mais sa profession le dégoûte rapidement. Numérotez les vers ! Le classicisme et ses règles des 3 unités. Vraisemblance – Bienséance. Introduction :::: Contrairement à la majorité des mouvements littéraires, le classicisme naît d’abord de façon théorique, dans l’Art Poétique de Nicolas Boileau, … Support : Nicolas Boileau, Art Poétique , « Chant I », vers 155-198. (Nicolas, dit Boileau Despréaux) (1636 1711) écrivain français. Il est destiné au droit dès son plus jeune âge. N Paris le 1er novembre 1636, Nicolas Boileau tait le quinzi me enfant d'une famille bourgeoise. classicisme ? Boileau est, dans l'ordre des lettres, le représentant le plus authentique de cette bourgeoisie. L’Art poétique de Nicolas Boileau est un poème didactique de onze cents alexandrins classiques (chaque vers est donc composé de deux hémistiches de six syllabes), découpé en quatre chants et paru en 1674.Il traite des règles fondamentales de l'écriture en vers classiques, et de la manière de s'approcher au plus près de la perfection. Orphelin de m re, il fut lev par son p re, qui occupait la fonction de greffier au parlement; lui-m me tudia la th ologie, puis le droit, et devint avocat en 1656. Le classicisme a été fondé par deux auteurs nommés Gille Ménage et Nicolas Boileau au XVII siècle, et plus principalement au début des années 1660-1680 (sous Louis XIV). C'est à peine si, parmi les ascendants de sa grand-mère paternelle, on rencontre quelques magistrats. Fils de Gilles Boileau, greffier au Parlement de Paris.