Interview de Kwoon, passeur de sons au(x) sommet(s), Interview : Dans l’univers d’Alice et Moi, SLY le chanteur des Rabeats : Des compos en solo. “On avait 100 % De cette collaboration naissent deux titres à consonance électronique qui s’inscrivent dans la droite ligne du From Here to Eternity produit en 1977 par le musicien italien : “European Son” et “Life in Tokyo”, publié en single dans l’indifférence générale, sauf au Japon ! Pour Louis Chedid, la clé de cette sagesse joyeuse trouve sa source dans une pulsion régressive, entre autres. Un copain réalisateur, à qui il a fait écouter ses chansons, le présente alors à François Bernheim, directeur artistique chez Barclay, auréolé de quelques tubes dont le succès des Poppys. Je ne privilégie pas l’image mais ça fait partie d’un tout et c’est important que tout soit cohérent, que l’image et le titre de l’album veuillent dire quelque chose. Le succès est d’abord économique et pour la première  fois de ma vie, j’ai de l’argent sur mon compte et je ne suis plus dans le pétrin ! La première chose qui saute à l’esprit lorsque vous le rencontrez, ce sont ses mains : grandes, avec de longs ongles et des doigts épais moins adaptés au picking subtil qu’aux riffs surmultipliés et débordant d’énergie qui ont toujours donné le sentiment que sa musique était plus fraîche, plus sauvage, plus dangereuse que le rhythm & blues de ses prédécesseurs. Votre précédent album solo date de 2013, quel a été l’élément déclencheur pour vous remettre à l’écriture ? Nous avons atteint un sommet, nous savions ce que nous faisions”, expliquait David Sylvian en 2009, qui n’a effectivement pas pour habitude de se tresser des lauriers. Il faut trouver le temps, l’opportunité et les moyens de le faire. He is a composer, known for Pompe funèbre (2010), Et demain... Hollywood (1992) and Pinot simple flic (1984). Vous avez dédié cet album à votre petit fils Tao, pour quelle raison particulière ? Les derniers jours de KISS vus par Paul Stanley, © Copyright Rolling Stone France 2020. Quel est le livre que l’on trouve sur votre table de chevet en ce moment ? Avec le Printemps de Bourges, 2020 s’annonce rythmée ! Oh que oui…”, Alors que la salle se remplit d’un grand éclat de rire général, Berry retire soudain ses lunettes de soleil, fixe son appareil auditif et affiche un immense sourire : “Je sens que vous êtes un très bon interviewer et que ce genre d’interviews durent un peu plus longtemps que les autres. fois une tessiture de ténor, qui restera sa signature vocale tout au long de sa carrière solo. ». Ça devait bien finir par arriver. Escapade pp. On lui rappelle qu’il pourrait toujours, le cas échéant, se rentre à l’ambassade américaine du pays en question pour obtenir un nouveau passeport, qu’on l’y reconnaîtrait certainement. “J’ai toujours voulu en être un. Il améliore alors ses fins de mois en se produisant localement au sein du groupe de Johnnie Johnson – qui, très vite, vu le charisme sur scène de Chuck, deviendra son propre groupe. Aujourd’hui, Camilla travaille sur un livre de nouvelles ainsi qu’un essai sur les vendeurs de rue et les petits métiers,  toujours sur ces êtres dont personne ne parle. Quand on lui demande s’il se considère comme l’un des inventeurs du rock, sa réponse fuse, sans la moindre équivoque : “Non. Tout ce qu'on veut dans la vie. Il peut aussi, à sa guise, replonger dans ses vieux comics et ses cassettes de Bowie, en compagnie de son ami, le batteur mécheux Ryan Seaman. Je suis auteur compositeur interprète. Lui, c’est un explorateur de styles et d’effets, il sait tout faire. “Son influence est partout”, dit de lui la légende de la country-music Merle Haggard, qui calqua ses premières chansons sur la musique de son maître. A l’image de son dernier album, le vingt-et-unième de sa carrière et le premier depuis sept ans, intitulé, D’origine égypto-libanaise, né près du canal de Suez d’un papa biologiste et d’une maman écrivain, c’est pourtant à Paris qu’il fait ses premières classes. C’est comme les chansons. Andrée Chedid l’aidera un peu plus tard en  posant des textes sur ses premières chansons. Je ne fais jamais de disque juste pour faire un disque. INTERVIEW DE LOUIS CHEDID PAR DIEGO*ON*THE*ROCKS. Que voudriez-vous que Dieu vous dise devant les portes du Paradis ? Bienvenu, je pense, car de toute façon je n’aurai pas le choix. C’est un travail énorme. Toutefois, il y a deux-trois choses sur lesquels il aime à revenir, la plupart en rapport avec la famille.“Maman était maîtresse d’école”, se souvient-il. MORCEAU. Je suis très heureux de repartir en tournée et de retrouver les gens. Non non je ne rêve pas, j’ai bien Louis Chedid en face de moi. Côté vie privée, Matthieu Chedid est papa d'une petite Billie née en 2002. On va aborder des sujets dont j’ai envie de parler depuis des années !” Au final, les cinq minutes se transformeront en deux séances s’étalant en tout sur quatre heures que notre interlocuteur passera le plus souvent à rire et à discuter de l’avenir plutôt que de se montrer revêche et nostalgique du passé. Retrouvez toute son actu sur Facebook.  =  D’une plage au nord du Brésil (quand Bolsonaro sera parti pour toujours), un lieu pour écrire, écrire jusqu’à la fin. Avant la révélation, lorsque Berry voit jouer Muddy Waters à Chicago et que ce dernier lui suggère de rendre visite à Leonard Chess de Chess Records. Certains sont tellement égocentré que certaine fois s’en est risible, mais heureusement je n’en connais pas. “Je saisirai la première occasion”, s’enflamme-t-il. Quand j’ai commencé à faire des chansons, je n’étais pas sûr de les chanter moi-même. J’ai écrits des nouvelles, mais jamais de roman. “Nous avons travaillé dur mais je savais que mon jeu se dirigeait dans le bon sens, qu’il cassait les barrières grâce à un style mélodique très caractéristique”, se souvient aujourd’hui le bassiste. Désormais à la tête de son propre groupe, I Don’t How But They Find Me (IDKHOW pour les intimes), après avoir tourné avec les Panic! Mais si ce que sa musique inspire à ses fans reste flou chez lui, Berry a toujours su exactement ce qu’ils voulaient entendre. Le Texas Blues Touch, c’est lui et pas un autre ! Et enfin : « ne jamais faire confiance à un journaliste« . ». Je calcule parce que ne suis pas un robot : 7 En fait c’est l’envie, le désir. Confiné dans sa base de l’Hudson Valley à New York, Popa Chubby débute l’enregistrement de son nouveau disque, Tinfoil Hat. Au fil des années, Tommy était devenue à la fois son assistante, sa confidente et le témoin de sa routine quotidienne, mais aussi… C’est ainsi que nous vivions, nous ne pouvions sortir de nos refuges que la nuit, pour nous prostituer. Paroles du titre Comedie Humaine - Louis Chedid avec Paroles.net - Retrouvez également les paroles des chansons les plus populaires de Louis Chedid Comme John Mayall, Peter Green est un styliste du british blues boom. Ah oui. La vraie motivation c’est d’avoir envie. La rencontre aboutira au tout premier album signé Louis Chedid, Balbutiements, enregistré en 1972 en compagnie du groupe Ophucus : « Je me suis dit, faire des chansons, c’est vraiment un truc pour moi : une guitare, un crayon, un bout de papier… C’est comme monter un film, il faut couper, réduire, ne garder que l’essentiel. Tout ce qui a à voir avec le crime, je ne le referais pas. Avez-vous peur d’être désaimé ? avec les Stones en couverture, Quarante-six ans après sont tout premier album, Louis Chedid continue de poétiser tout en changeant les atours musicaux de ses chansons. Depuis, Ted a visiblement pris un coup sur la carafe à force de chasser le daim dans les forêts, il s’est un peu égaré entre la NRA et son excès de patriotisme pro-Trump. La politique dans tout ça ? Notre avis Sept ans après Deux fois l'infini, Louis Chedid fait son retour avec Tout ce qu’on veut dans la vie, un album réalisé par le producteur Marlon B où la guitare joue le premier rôle. Elle écrit, joue et chante, bien sûr. Mécontent des deux premiers opus sortis l’année précédente (Adolescent Sex et Obscure Alternatives), Sylvian qui a adopté ce patronyme en hommage au guitariste des New York Dolls Sylvain Sylvain, décédé le 13 janvier dernier, envisage sérieusement d’arrêter les frais. Celle d’un homme qui entend se faire remarquer : une chemise rose vif, boutonnée de haut en bas avec une énorme broche étincelante au niveau du cou, lunettes de soleil et casquette de commandant de marine. Tu perds ton passeport et c’en est fini pour toi…”. Mine de rien, ce dernier prend également le contrôle de la formation en signant la totalité des chansons, exceptée “All Tomorrow Parties”, reprise du Velvet Underground qui s’intègre parfaitement dans l’ensemble, comme s’en amusait le chanteur : “j’ai juste interprété quelques accords sur le piano du studio sans dire aux autres qu’il s’agissait d’une chanson de Lou Reed… Ils ont cru que c’était l’une des miennes”. Compositeur : Louis Chedid Paroles La fille que j'aime Tourne autour du soleil Et glisse en chantant sur des toboggans arc-en-ciel Elle vit sur la Terre Comme un poisson dedans la … Sans trop citer, l’exemple parfait demeure la série phare de Netflix, Stranger Things, qui pioche allègrement dans cette époque révolue, véritable trésor pour la pop culture. “J’étais assis, là, attendant de voir si le cinquième allait tomber. Je trouve que c’est un très grand guitariste et il est hyper doué. Chanson française | 5 mars 2020. Le jour, son père était charpentier, et Chuck était au départ destiné à devenir son apprenti. Même si  sa vision du futur est apocalyptique : « Si nous n’arrêtons pas de regarder le monde avec des yeux de merlan frits, bientôt tout le monde vivra comme les trans, il y a 20 ans. Ma vanité se nourrit de ce métier ». C’est comme quand je me demande s’il y a mieux que de faire un boucan monstre sur un concert. « Comme au Moyen Âge… » précise l’auteure de ces Vilaines qui se définit d’emblée comme « une personne solitaire, farouche, comme nous disons en Argentine mais j’appartiens à l’espèce la plus belle de la terre, celle des trans ». Pour cela, il nous faut être en bonne santé, faire attention à notre alimentation, à ce qu’on boit, à notre forme. Il était réputé pour écouter tout, on disait même qu’il enregistrait la radio quand il n’était pas chez lui, mais ça m’a impressionné… » Quarante ans plus tard, Louis le moustachu consacrera un disque hommage à l’auteur des « Copains d’abord », Brassens sur paroles, en compagnie de comédiens. En fait, Angus est le fils caché de Keith Richards et de Chuck Berry. Pour moi Mathieu est un musicien exceptionnel et bien avant qu’il ne fasse des disques, je travaillais avec lui. Jusqu’à sa perte. Que dire sur un monstre de la chanson française que tout le monde connait. Deux d’entre nous seulement nous ont quitté.”. Quel est l’artiste qui vous impressionne en ce moment ? Je ne sais vraiment pas ce que j’aurais pu faire d’autre que de la musique. Les gens que je connais sont lucides. Mais parler des sentiments, des émotions, des échanges avec les gens, c’est une façon de me tirer moi aussi vers le haut. Apparaît dans. “Dès la première fois que j’ai entendu cette guitare, j’ai su que tous les guitaristes que j’auditionnerai par la suite devraient jouer ’Johnny B. Goode’”, se souvient le pionnier du rockabilly Ronnie Hawkins. C’est la sortie de l’album depuis le 28 février et la tournée ensuite. Ses chansons-histoires raffinées et clairement énoncées à propos d’automobiles et de lycées allaient vite forger un style en devenir, la quasi intégralité des groupes rock émergeant au cours des deux décennies suivantes y puisant leurs fondations. C’est exceptionnel ce qu’elle fait. Quand il arrive chez Led Zeppelin avec sa Les Paul Standard, il donne tout de suite le ton aux compos du groupe avec une coloration musicale aux accents hard-rock qui lui ressemble. » Jazz, chansons populaires, vieilles balades, des classiques comme Round midnight, Body and Soul, Angel Eyes ou ceux du cubain Bola de Nieve, des tangos d’avant l’arrivée des italiens en Argentine… « Toujours en pensant à la voix de Billie Holiday persécutée jusqu’à la fin de ses jours pour être noire et pour avoir osé créer de la beauté. C’est pourtant des études de cinéma qu’il poursuivra d’abord à Bruxelles, avant de devenir monteur pour les actualités Gaumont, celles qu’on voyait à l’époque dans les cinémas, en première partie des films. Quelle est la chose que vous rêveriez de faire et que vous n’avez pas encore réalisée ? Vous avez fait pas mal de disques et des chansons qui ont marqué les gens. // Interview Louis Chedid : son dernier album n’est qu’Amour. J’ai dédié des albums à tout le monde. J’ai écouté ce titre en boucle pendant des jours. ». On parle beaucoup de visuels, entre les clips et les pochettes d’albums, est-ce un domaine qui vous interpelle et qui vous intéresse ? Nous partageons ici les talents de la chanson française. Découvrez la biographie de Matthieu Chedid, ses photos, vidéos. Jim Marsala, qui joue de la basse aux côtés de Berry depuis 37 ans, précise : “Ses talents de divertisseur lui ont permis d’être encore là aujourd’hui. “C’est comme ça que j’ai appris la musique”, énonce-t-il. Papa l’a rejoint peu de temps après. Ça n’a pas véritablement de sens. Le moment-clé intervient lorsqu’est abordé l’un de ses passe-temps favoris : les paris. labyrinthes derrière les boîtes à céréales, les sitcoms un peu pourries, les publicités et jingles que l’on qualifierait aujourd’hui de délicieusement “kitsch”. Anna est venue faire des chœurs sur mon album. Justement pensez-vous que c’est par manque d’amour que le monde part à vau-l’eau ? Chez Louis Chedid, il n’y a pas de sucre. Il y avait chez lui, un touché de guitare incroyable avec une façon très « Hendrixienne » de tricoter le manche de sa Stratocaster pendant ses solos. Peut-être. Rolling Stone est un magazine édité par RS FRANCE, Pré-commande numéro d’avril D’origine égypto-libanaise, né près du canal de Suez d’un papa biologiste et d’une maman écrivain, c’est pourtant à Paris qu’il fait ses premières classes. Explication : « Je ne me sens pas investi d’une mission mais on vit depuis quelque temps dans une telle ambiance anxiogène, avec tellement de choses négatives et angoissantes, qu’il me semble que la noblesse de ce qu’on peut créer c’est de tirer les gens vers le haut. Savoureux quand on sait que le nom “Japan” a été inspiré au dernier moment par un catalogue de voyage ramassé dans un bus, alors que le groupe se rendait sur les lieux de son premier concert. Comme une sorte de mélancolie positive, de spleen altruiste. Louis Chedid - "Tout ce qu'on veut dans la vie" (Live) - Le Grand Studio RTL . Les chansons qu’il compose ont du sens, ne sont pas bâclées comme d’autres à cette époque.”. La lecture de ce roman dévorant, fantastique et orinique à la manière du Colombien Gabriel Garcia Marques et du Brésilien Jorge Amado, nous entraîne dans le sillage des trans en maraude dans un parc de Cordoba et dopées au whisky et à la cocaïne. C’était la seule façon de survivre pour moi”, confessait David Sylvian, mal dans sa peau, ses costumes lamés et son travail artistique. Lake ou A. Lac en français: Louis/Andrée/Chedid. “S’il ne vous apprécie pas ou ne se sent pas à l’aise, l’interview ne durera pas plus de cinq minutes”, m’indique dès mon arrivée Joe Edwards, propriétaire du Blueberry Hill et ami de longue date de l’octagénaire. Quarante-six ans après sont tout premier album, Louis Chedid continue de poétiser tout en changeant les atours musicaux de ses chansons. “Tu m’appelles au beau milieu d’une interview”, lui lance-t-il.“Tu sais, ce truc que Chuck Berry ne fait jamais.” “Il fut le premier à me faire jouer en Russie”, explique Berry tandis que le téléphone circule dans la pièce afin que tout le monde puisse parler à Allen. Même si on m’offrait des millions ! Ou ce type, là, Joe Turner. LOUIS CHEDID à Seclin et le Festival « EN SOLO, OU PRESQUE » à La Cave aux Poètes. S’il y a bien quelque chose d’éreintant avec la nostalgie des années 80 (de ses lumières, ses néons et de sa liberté), c’est bien le traitement qu’elles subissent de nos jours. A ses côtés, Bon Scott et les autres entretenaient le volcan avec une puissance de feu incroyable. À la différence des pionniers du blues et de la country qui le précédèrent, il a toujours pris soin de ne pas raconter son quotidien. Chaque rire obtenu à chacun de ses jeux de mots, blagues ou mimiques le met davantage en joie. Et ce n’est pas simple à monter. Quand j’étais tout môme, j’adorais Ted Nugent qui était un putain de riffeur. Mariage avec Louis CHEDID, son cousin, étudiant en médicine. « Jamais, même si j’étais folle ! Berry repart ainsi à St. Louis. Quand je bossais dans cette usine automobile, on pointait. Inscrivez-vous ou essayez gratuitement pendant 3 mois. Une petite voix si pleine d’émotion ». Tout son jeu est taillé au cordeau, il a beaucoup bossé pour atteindre ce niveau-là. A l’âge de douze ans, il découvre dans la cave de ses parents une guitare espagnole abandonnée par son père. Parce que j’ai grandi toute seule dans une ville qui ne faisait que me lapider ». J’attache beaucoup d’importance à la façon dont ma femme, mes enfants apprécient, ou pas, ce que je fais, et vice versa. Il fait partie de ces rares musiciens qui savent laisser parler leur instinct tout en se glissant dans l’univers des autres. Clip vidéo. Le visuel c’est la première chose que les gens voient, avant même d’entendre les chansons, c’est ça qui les attire, ou pas. A l’image de son dernier album, le vingt-et-unième de sa carrière et le premier depuis sept ans, intitulé Tout ce qu’on veut dans la vie. Stevie Ray a toujours été au sommet de mon panthéon. Un album juste et élégant qui sait parler de sujets profonds de manière douce et légère. At The Disco, Weekes est enfin maître de Tout ne peut pas être que tristesse et frustration. Tous droits réservés. Chez les Chedid, je demande cette semaine Louis, père de Mathieu et d’Émilie et fils d’Andrée, poétesse, une famille d’artistes. Pour atténuer l’amertume du café qu’il vous offre d’emblée, il faut y ajouter une cuillerée de miel. Qui n’a pas peur de ça ? Il fut ainsi souvent engagé dans des théâtres où la ségrégation régnait encore, adolescents blancs d’un côté, adolescents noirs de l’autre. Et confie que c’est Marguerite Duras qui lui a donné le courage d’écrire : « Parce que ses livres m’ont fait comprendre qu’il est possible d’écrire toujours, sans respecter la règle de l’écriture sacrée si bien gardée par ces écrivains armés de leur prostate vaincue. Ses compos et son jeu de guitare très fluide ont toujours été d’une grande pureté. J’ai écrit un livre de nouvelles, et « le dictionnaire de ma vie ». A chaque nouvel album, contrairement à ce que certains pensent, la barre est de plus en plus haute. Quelques-unes au hasard : « Aucun concert ne débutera avant que le paiement ne soit complètement effectué et en cash« , « pas de limousines ni de chauffeurs : Mr Berry préfère prendre lui-même le volant quand il est en tournée« , « le groupe de première partie ne doit pas mentionner le nom Chuck Berry pendant sa prestation« . J’aime beaucoup ce genre de littérature. Cependant, la donne a changé : « Nous, les trans, nous devenons meilleures, ce qui crée bien évidement des remous dans la société, parce que les gens perdent leurs victimes. Pour ça, il y a Louis Jordan. Quand le loustic t’embarque à la guitare dans ses montagnes russes avec « Brown Sugar » ou « Jumpin’ Jack Flash », il est totalement irrésistible. Louis. Au début, il voulait être artiste, mais hésitait entre musique et cinéma. Personne n’aime commencer un groupe, c’est beaucoup de stress, de décisions.” La machine vibre, elle est en marche. En 1967, ce mec va monter la première mouture du groupe Fleetwood Mac qui, à cette époque, est juste un pur-groupe de blues-rock « à l’anglaise ». Ils le savent tous mais ils tentent leur chance. Pour me guérir de la rancoeur d’avoir commencé à me travestir à 14 ou 15 ans dans un village de 5 000 habitants. Bien que récompensé dans de nombreux festivals internationaux, « le cinéma et l’industrie audiovisuelle m’ont oubliée » raconte-t-elle. D’où se détache un morceau, presque une profession de foi, un message d’espoir intitulé « Danser sous les décombres ». 15 morceaux pour passer des fêtes 100% hard rock ! J’ai trouvé très mauvaises toutes les propositions qui m’ont été faites. En 1977, le encore débutant Chedid fait le raton laveur dans la comédie musicale Émilie Jolie et croise Georges Brassens : « A l’époque, j’avaisun truc qui passait un peu sur les ondes, « Je me suis fait la belle ». Il a un don incroyable pour écrire et pour tenir en haleine. En général les artistes sont de grands timides qui ont du mal à parler d’eux et qui ne trouvent rien d’autre comme thérapie que de monter sur scène et de parler de leurs états d’âme, car les chansons sont très autobiographiques finalement. Il écrit, compose et arrange sans interférence. © 2021 Mamusicale | Tous droits réservés, Paris | Mentions Légales. Et puis je suis né au bon moment, j’avais seize ans en 1964, et toute la musique de l’époque m’est tombée dessus… », Le 16 janvier 1964, traîné par un copain, le teenager Chedid assiste à l’Olympia au tout premier concert parisien des Beatles : « Les gens hurlaient on n’entendait rien, ça m’est passé au dessus de la tête. C’est grâce au théâtre que je suis enfin devenue moi-même ». Un peu en tout cas. Quelle joie et quel honneur de rencontrer cet immense artiste. Après j’ai fait un album en hommage à Georges Brassens, et un à Henri Salvador. Mais j’ai eu la chance d’avoir très tôt une oreille musicale, j’écoutais une mélodie et je pouvais la rechanter tout de suite, la rejouer sur ma guitare. Mais soudain, Berry a trouvé un autre sujet sur lequel s’évertuer : la diction et le fait qu’il n’entende pas les “t” et les “g” dans les conversations. Inspiré par le bilan chaotique laissé par l’ex-locataire de la Maison-Blanche, il en a tiré un brulot jubilatoire entre rock n’roll et blues. Vous avez quelques dates de programmées pour votre tournée, la scène vous manquait-elle à ce point ? Une fois entré dans la salle à manger privée, Chuck Berry attrape une chaise en bout de table avant de se raviser et de s’asseoir plus modestement sur le côté de ladite table. Pas plus que son implication dans le travail.”, En vérité, Berry semble à ce point concerné par l’instant présent qu’il est soit inconscient soit dans le déni total de sa place dans l’histoire – et ce malgré la célèbre tirade de John Lennon selon laquelle les mots “rock & roll” étaient des synonymes du nom “Chuck Berry”. En 2015, on a fait la tournée familiale, et depuis ce temps-là je n’ai plus fait de scène. On jouait dans des bars, sans inviter nos amis, sans prévenir personne. M est un chanteur français d’origine libano-égyptienne. Maintenant, si ça, c’est de la cupidité, alors je suis cupide. Si c’est de la cupidité, alors va pour la cupidité.” On lui suggère que ça pourrait aussi être de l’ambition. C’est important. Et ça va continuer. Elle choisit le pseudonyme, A. The Human Riff ! Après avoir contacté Robert Fripp, Ken Scott et Chris Thomas, tous trois indisponibles, ils entament l’enregistrement de leur troisième album en septembre à Londres, sous la houlette du producteur John Punter, maître d’œuvre en 1974 du Country Life de Roxy Music, au grand dam de Bryan Ferry qui ira même jusqu’à piquer une crise de jalousie. J’adorais son putain de son de guitare. “J’aime sa façon d’être.