« Goulag, une histoire soviétique », trois épisodes de 52 minutes de Patrick Rotman, sur Arte le 11février à 20 h 50 et sur arte.tv jusqu’au 10 avril. En avril 2019, France 2 avait diffusé l’excellent Goulag(s), de Michaël Prazan et Assia Kovriguina. https://www.lumni.fr/video/stalin-sends-prisoners-to-the-gulag Le nombre de déportés franchit la barre du million en 1935. Elle commence avec la révolution de 1917 et s'arrête officiellement après la mort de Staline. Un terrible documentaire en 3 parties sur ARTE montrant « Le Goulag » , l’horreur du régime soviétique et de Staline dont les preuves sont données de son implication personnelle à des massacres de masse épouvantables. https://lcp.fr/programmes/debatdoc/goulag-la-russie-frappee-d-amnesie-44074 À la mort de Staline en mars, ils n’ont pas été fermés. Staline le Tyran Rouge. Les centaines de camps du Goulag, baptisés camps de travail correctif, deviennent un énorme réservoir de main-d’œuvre gratuite pour les projets pharaoniques de Staline. Le sujet est, de fait, propice aux documentaires ambitieux. Le goulag est un fait majeur de l'histoire de l'Union soviétique et du 20e siècle. Glorifié au XVIIe congrès du Parti communiste, en 1934, Staline lance les chantiers du canal Volga-Moscou et la construction d'un nouveau transsibérien. Des révoltes sanglantes ont eu lieu à l’annonce de la mort du dictateur. Toute reproduction interdite Paris Match Documentaire TV remarquable sortie en 2007 (et passé sur M6 en 2011) avec images d'archives colorisées. Les ruines d'un goulag soviétique, à 30 km au sus de Topolinoie, dans les Monts de Verkhoiansk (Yakoutie, Sibérie orientale). Le Goulag est l’organisme central gérant les camps de travail forcé en Union soviétique.La police politique placée à la tête du système pénal développa le Goulag comme instrument de terreur et d'expansion industrielle. Ce n’est qu’en 1955-56, surtout après le rapport Khrouchtchev, qu’ils se sont ouverts. Le sol y est pavé des ossements des prisonniers forçats, les zeks. Réalisé par Serge de Sampigny, Mathieu Schwartz, Yvan Demeulandre. Le NKVD, qui a succédé à la Guépéou, multiplie les camps et transforme le Goulag en véritable industrie pénitentiaire. Les gens sont arrêtés pour tout et pour rien. (MARC GARANGER / MARC GARANGER) Par franceinfo Culture avec agences – Rédaction Culture – France Télévisions Cette série de trois épisodes de 52 minutes retrace "l'histoire totale et globale… L'histoire du Goulag est longue, complexe, « hors-norme » par de nom¬breux aspects et largement méconnue. Dommage que ce documentaire s’arrête en 1953. Durée : 1h 23 min (voir aussi, dans le même genre, la construction de la ligne de chemin de fer par les prisonniers du Goulag ici ) Joseph Staline [1], né le 18 décembre 1878 [2] à Gori (Empire russe, actuelle Géorgie) et mort le 5 mars 1953 à Moscou, est un révolutionnaire bolchevik et homme d'État soviétique d'origine géorgienne.Il dirige l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) à partir de la fin des années 1920 jusqu'à sa mort en établissant un régime de dictature personnelle absolue [3]. Dans toute l’Union soviétique, les wagons prisons n’ont jamais transporté autant de déportés vers le Goulag.