Territoires! Rassemblant un ensemble de députés du centre mais aussi les nationalistes corses, ce nouveau groupe témoigne des faiblesses de la majorité présidentielle.Et de huit ! Ancien membre de l'UDF, suppléant de Maurice Dousset aux législatives de 1997, il est conseiller régional du Centre de 1998 à 2014, maire de Cloyes (Eure-et-Loir) depuis 2001, et député de la quatrième circonscription d'Eure-et-Loir depuis 2007. Toutefois, ce nouveau groupe indépendant dévoile une série de failles de la macronie. Le groupe est vu comme le pendant sénatorial du,S'inscrivant dans la majorité sénatoriale de la droite et du centre, ses membres se réclament d'une,À sa fondation, le groupe est composé de 10 membres et un apparenté.Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.Groupe Les Indépendants – République et territoires,« ligne de centre droit libérale, européenne et sociale »,« Le Sénat est concerné au premier chef par l’inévitable recomposition politique. Rentrée catastrophe, la présidence assure que "tout s’est parfaitement déroulé".Grève chez Biofusion. Ce mercredi 17 octobre, le groupe « Libertés et territoires », rassemblant des députés du,Bien sûr, la majorité présidentielle est toujours largement majoritaire dans l’hémicycle. [Discours de Politique Générale - 12/06/2019] Accropolis Replays 13/06/2019 20:00:02 À l'Assemblée, la débat (sans vote) sur le Grand débat lasse l'opposition Coups de pied et écrasement de tête, la police interpelle un homme pour non-port du masque.Rebond de l’épidémie et centres de tests saturés : la stratégie de Macron mène à la catastrophe !Une syndicaliste étudiante voilée attaquée à l’Assemblée Nationale : l’islamophobie made in LREM,Macron rénove son salon à l’Élysée pour…930 000 euros.Le remplacement de Ruth Bader Ginsburg à la Cour Suprême : nouvel enjeu de la présidentielle américaine ?Paris 1. La famille libérale, sociale et européenne doit en prendre l’initiative plutôt que de la subir. « Le Sénat a notamment la préservation des libertés dans son ADN. Et si l’Assemblée nationale a le dernier mot sur les projets de loi, « notre travail n’est pas oublié : environ 60 % de ce que fait le Sénat est repris », assure Muriel Jourda, qui planche actuellement sur la gestion de l’épidémie de Covid-19 par le gouvernement, dans le cadre d’une nouvelle commission d’enquête.« Le Sénat n’est pas un contre-pouvoir, mais il lui arrive d’avoir une certaine indépendance. Vigier, Philippe Eure-et-Loir député LT 19 commentaires. L’affirmation de son identité et de ses idées passe par la création d’un groupe autonome, seule façon de peser dans une assemblée parlementaire. C’est sans doute l’échéance électorale qui fait le moins parler d’elle. En ces temps d’instabilité pour le pouvoir macronien, la majorité présidentielle se serait en tous cas bien passé de cette nouvelle péripétie institutionnelle. L’enjeu des,Car c’est la particularité du Sénat : contrairement aux,Une indépendance qui s’est illustrée au moment de l’.Tous les présidents de la République de la Ve République ont dû composer avec un Sénat tatillon, souligne Jean-Jacques Urvoas. Ce mercredi 17 octobre, le groupe « Libertés et territoires », rassemblant des députés du Parti Radical de Gauche, des centristes, trois députés nationalistes corses et des députés La République en Marche ont formé un nouveau groupe à l’Assemblée Nationale. Souvent, ils estiment qu’il n’y a que lui qui les comprend. Le renouvellement du Sénat, comment ça marche?Marseille : Jean-Noël Guérini candidat à sa succession pour les prochaines sénatoriales.Sénatoriales: A quoi ressemble la campagne des candidats à la chambre haute?« Contre-pouvoir », représentant des territoires… A quoi sert le Sénat ?Les candidats pour intégrer le palais du Luxembourg à la fin du mois ont jusqu’à ce vendredi pour déposer leur candidature. Acquaviva, Jean-Félix Haute-Corse député LT 12 commentaires. Pendant le mandat de Nicolas Sarkozy, je siégeais dans l’opposition à l’Assemblée nationale. Président. Le mode d’élection favorise donc fortement les départements ruraux et les petites communes », souligne notamment l’élue EELV. ».Pour Muriel Jourda et Jean-Jacques Urvoas, ce lien avec les territoires confère au Sénat sa singularité. Parcours politique. En effet, parmi les « valeurs » mises en avant pour justifier la création du groupe, Philippe Vigier a déclaré que la transition écologique, l’engagement européen, et surtout la.Dans les faits, il s’agit d’un coup dur, sur le plan politique, pour Emmanuel Macron. Le Groupe Libertés et Territoires entend occuper des bancs situés au centre de l'Hémicycle ce qui paraît correspondre à la nature et aux positions politiques des membres de ce Groupe. S’inscrivant dans la majorité sénatoriale, ce groupe travaillera de façon libre et indépendante, refusant toute opposition systématique comme tout suivisme »,Élections sénatoriales françaises de 2017,Liste des sénateurs par groupes politiques,Groupe communiste, républicain, citoyen et écologiste,Groupe du Rassemblement démocratique et social européen,Les Indépendants – République et territoires,Réunion administrative des sénateurs ne figurant sur la liste d'aucun groupe,https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Groupe_Les_Indépendants_–_République_et_territoires&oldid=174421877,Groupe parlementaire du Sénat français (Cinquième République),Portail:Politique française/Articles liés,licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions,comment citer les auteurs et mentionner la licence,Groupe République et territoires – Les Indépendants.La dernière modification de cette page a été faite le 4 septembre 2020 à 13:10. La sénatrice écologiste de Paris estime en outre que les élus du palais du Luxembourg peuvent davantage entrer dans le détail. Et de huit ! Ils connaissent donc les réalités du terrain. Mais ces temps-ci, avec Emmanuel Macron, ça a été la course ! « Les élus locaux sont incroyablement attachés au Sénat. Le groupe Les Indépendants – République et territoires (LIRT), anciennement groupe République et territoires – Les Indépendants (RTLI), est un groupe parlementaire français rassemblant au Sénat plusieurs membres de différents partis politiques, dont Agir, Les Républicains, le Mouvement radical et l’Union des démocrates et indépendants Membres. Ce mercredi, le groupe « Libertés et territoires » a été créé à l'Assemblée Nationale. Les élections du 27 septembre amèneront donc le renouvellement d’une moitié d’élus, mais pas une révolution sous les ors du palais du Luxembourg.VIDEO. Même si c’est la droite conservatrice qui le domine, il porte une plus grande attention à la question des droits humains », abonde Esther Benbassa. On travaille la loi comme une dentelle, on n’est pas la précipitation. Par cette déclaration, ses députés et ses députées signataires élus les 11 et 18 juin 2017 pour la XVème législature de la Vème République se constituent en groupe « Libertés et territoires ». Groupes politiques Libertés et Territoires (LT) 18 députés. « Dix-huit mois avant l’élection, aucun parti politique d’opposition ne fera à Emmanuel Macron le cadeau d’un soutien sur une réforme constitutionnelle ». ... alors que les territoires sont le socle de toute politique publique », complète le candidat finistérien. On fait le point sur les missions et les particularités de la chambre haute du Parlement,- La fréquentation de 20 Minutes est certifiée par l’ACPM.Les élections sénatoriales auront lieu le 27 septembre prochain pour renouveler la moitié de cette assemblée parlementaire.Comme les députés, les sénateurs sont chargés de contrôler l’action du gouvernement et d’élaborer les lois, dans le cadre de la fameuse « navette parlementaire ». Un prisme sur les libertés publiques, et plus de temps. »,Pour Esther Benbassa, toutefois, le Sénat n’est pas assez représentatif de la population. Au fond, le drame de ce pays est qu’il reste extrêmement centralisé, alors que les territoires sont le socle de toute politique publique », complète le candidat finistérien.Le positionnement particulier du Sénat dans les institutions de la Ve République semble en tout cas amené à perdurer. Trois députés, dont le président du groupe Libertés et Territoires de l'Assemblée, ont rejoint le groupe MoDem ce mardi 8 septembre, … Mais leur mode d’élection en font une institution plus autonome, estiment les sénatrices Esther Benbassa et Muriel Jourda, de même que l’ancien ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas, qui espère faire son entrée au sein de la Haute-Assemblée.Une indépendance qui s’est notamment illustrée au moment de l’affaire Benalla. « Les sénateurs ont tous été élus locaux et le sont parfois encore. Comment les sénateurs sont-ils élus?Les sénatoriales sont moins anecdotiques que vous ne le pensez (si, si).VIDEO. Brial, Sylvain Wallis-et-Futuna député LT. La députée met en avant des "distorsions par rapport aux valeurs initiales" du parti LaREM. Crédit photo : Assemblée nationale. est un mouvement participatif qui propose de vous engager sur les sujets politiques locaux, nationaux et internationaux en apportant vos contributions et vos réflexions personnelles. ... aucun parti politique … Au plan national, Philippe Vigier est secrétaire général du Nouveau Centre entre juillet 2011 et avril 2014 ainsi … « 53 % des grands électeurs sont issus de communes de moins de 1.500 habitants, or ces dernières ne rassemblent que 33 % de la population. Malgré de nombreuses velléités de modifier le fonctionnement de la Haute Assemblée, y compris de la part d’Emmanuel Macron, la réforme n’est pas pour demain, estime Jean-Jacques Urvoas. Comment peut-on imaginer Charles-Amédée de Courson à l'extrême extrême gauche de l'Hémicycle, celui symbolisant la mémoire des Montagnards. « Le temps de l’étude de la loi est plus long, ce qui donne plus de profondeur à l’étude des textes. Avant de nuancer : « Les territoires, il faut bien qu’ils soient représentés ! Pour un un service de dépistage de qualité et accessible à toutes et tous !FinCEN Files : Pour les capitalistes, l’argent n’a pas d’odeur. "Ils m’ont enfoncé un tonfa dans le cul" : un militant raconte les violences policières subies lors de son arrestation,Syndicaliste voilée à l’Assemblée : Philippe Martinez légitime l’offensive islamophobe en évoquant la "laïcité",Sécurité, islamophobie... Yannick Jadot joue sur le terrain du gouvernement et de l’extrême-droite,Vidéo. En commission mixte paritaire [instance chargée de trouver un texte de compromis entre Sénat et Assemblée], les sénateurs UMP faisaient parfois notre jeu pour mettre les députés UMP en minorité sur des questions de liberté », se souvient-il, citant notamment la loi pénitentiaire votée en 2009. Il faut justement que l’expérience sous-tende les décisions », pointe l’élue du Morbihan.